Comment transmettre son patrimoine grâce à une fiscalité avantageuse ?

Transmettre votre propriété à quelqu’un et même à une personne très proche peut vous couter très cher. En fait, vous devrez payer plusieurs droits de succession et de mutation sans compter les intérêts fiscaux qui vous attendent. Pour cela, il faut trouver les moyens qui permettent de contourner ou de payer moins de charges fiscales à l’exemple de l’avantage de l’assurance vie.

Faites une transmission du patrimoine par l’assurance vie

Depuis quelques années, l’assurance vie est le dispositif le plus utilisé par de nombreux Français pour la transmission du patrimoine. L’assurance vie est déjà connue pour ses nombreux privilèges : se constituer une épargne, préparer sa retraite et bien d’autres encore.

Mais l’autre avantage de l’assurance vie, ayant fait son succès, est la réduction d’impôt lors de la transmission de patrimoine. Certes, il ne s’agit pas d’une exonération totale, mais au moins vous pourrez faire d’énormes économies avec ce dispositif.

En effet, avec ce contrat, vos capitaux ne seront pas comptabilisés dans les droits de succession. Néanmoins, il existe une limite à respecter, car au-delà de 155 200 euros par bénéficiaire, la succession est fiscalisée.

Faites des donations en pleine propriété

Il s’agit de la méthode la plus efficace pour transmettre votre patrimoine tout en bénéficiant d’un avantage fiscal assez intéressant au même titre que l’avantage de l’assurance vie. En fait, avec cette technique, le donateur est libre de choisir la personne à qui il veut offrir sa propriété avec la somme de son choix. Pour cela, il suffit d’opter pour des donations exonérées afin d’échapper à des droits élevés avec le fisc.

En plus de cela, vous pourrez profiter d’un abattement qui peut s’élever jusqu’aux 90 000 euros (voire plus) selon votre situation. En effet, l’abattement varie en fonction de la personne à qui vous transmettez votre patrimoine. Depuis peu, un abattement de 100 000 euros est attribué lors d’une donation de propriété neuve.    

Passez par les sociétés civiles immobilières

Les sociétés civiles immobilières ou SCI font partie des meilleures solutions pour avoir un des avantages fiscaux lors de la transmission de patrimoine. Le principe est simple ; il consiste à intégrer votre patrimoine dans une SCI. Avec cette procédure, vous pourrez ajouter peu à peu vos enfants dans la SCI.

Le but est de faciliter au maximum la transmission de vos biens immobiliers à vos proches. En effet, en utilisant ce type de placement, aucun droit de succession ne vous sera demandé lorsque vous décidez de vous séparer de vos parts sociales. Mais le plus important est qu’il est difficile d’avoir un conflit entre héritiers, car il y a un statut qui atteste les droits de chaque associé de la SCI.  

A quel âge faut-il souscrire une assurance vie ?
Assurance vie : peut-on retirer son argent sans payer d’impôt ?